PETITES LUXURES

(1980 - 2021)

Petites Luxures, naît sur Instagram en 2014 et compte aujourd’hui plus d’1,3 millions d’abonnés. Derrière ce phénomène désormais planétaire, se cache un homme, ancien graphiste et publicitaire, Simon Frankart. Les origines de ce projet rappellent celles de célèbres figures; cloué au lit par une grippe, Simon dessine. Mais paralysé par la lenteur de son corps, il n’a pas la force de terminer ses esquisses. Dans ce jeu contraint de vides et de pleins, son esprit emprisonné dans un corps immobile, s’éveille et trouve finalement sa ligne, dans l’impertinence et la suggestion.

Rapidement les « likes » et les abonnements s’enchaînent sur le réseau social à plus d’un milliard d’utilisateurs. L’enjeu est de taille. Pourtant la popularité de ces oeuvres tient moins à leur caractère érotique qu’à la certaine lenteur, qui, plus tôt les avait fait naître. Devant une déferlante d’images que nous nous imposons volontiers sur Instagram, une oeuvre énigmatique, retient notre pouce. Dans ce moment suspendu, il faut prendre soin à la déchiffrer, à la savourer et à assimiler un habile jeu de sémantique. L’érotisme, d’ordinaire frontal et facile rencontré sur le réseau, est balayé par l’impertinence de ces espaces vides, qu’il faut prendre le temps de deviner. Les publications quotidiennes de Petites Luxures deviennent un moment de plaisir, un rendez-vous intime partagé avec des milliers de personnes dans le monde.

La magie d’internet et des réseaux sociaux c’est aussi celle du partage, du 2.0. Alors une nouvelle fois, Petites Luxures use de son époque, de sa société digitale participative et demande à ses lecteurs à Paris, à New York, à São Paulo, à Moscou, à Berlin, de raconter leurs plus beaux souvenirs intimes. Il publie en 2019 cinquante des mille-cinq-cents histoires reçus et illustre chacun de ces instants brûlants d’un dessin au libertinage assumé et délicat, qui ne tombe jamais dans la vulgarité.

En juin 2019 débute une nouvelle collaboration entre Petites Luxures et la Galerie Alexis Pentcheff à l’occasion d’une exposition d’oeuvres érotiques intitulée « Qriosa ». Depuis, la galerie s’attache à présenter régulièrement dans son espace marseillais les oeuvres originales de l’artiste.

Petites Luxures
Petites Luxures

12 juin 2021 - 1 octobre 2021