Paul Jouve (1878-1973)

Serpent et antilope, 1908

Crayon sur papier Japon Impérial, signé, situé « Boghar » et daté 08 en bas à droite

60.00 x 80.00 cm

Historique : 

En 1907, Jouve avait obtenu une bourse du gouvernement de l’Algérie et était devenu le premier pensionnaire de la Villa Abd-el-Tif à Alger, ainsi que Léon Cauvy, l’autre lauréat. Ainsi que le prévoit le règlement, il sera autorisé à y séjourner durant deux années, entrecoupant son séjour de retours en France ou d’excursions au Maghreb, comme en témoigne ce dessin réalisé à Boghar, bastion français situé à cent cinquante kilomètres environ au sud-ouest d’Alger. Ce village est une étape sur la route de l’oasis de Bou Saada, porte du désert algérien où se rend fréquemment le peintre Maxime Noiré que Jouve fréquente et qui deviendra son beau-père (il épousera sa fille Annette en cette année 1908). Ce dessin fut l’un de ceux choisi pour figurer comme planche dans l’édition illustrée par Jouve du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling, qui paraitra en 1919 seulement, mais dont le projet avait depuis quelques temps déjà été confié à l’artiste.

 

Provenance :
Collection Paul Jouve

Achat direct à l’artiste par le père de l’actuel propriétaire

            

Bibliographie :           

Félix Marcilhac, Paul Jouve peintre sculpteur animalier, Les éditions de l’Amateur, 2005, reproduit p. 53.

 

Expositions : 

Société des peintres orientalistes français, Grand Palais, Paris, 1909, n°281.

Vème Salon de la Société des Artistes Décorateurs, Pavillon de Marsan, Paris, avril 1910,  « Python tuant un daim ».