Jos Henri PONCHIN

Jos Henri PONCHIN (1897 - 1981)

Au milieu des années 1920, le jeune artiste s’aventure en Asie, à la suite d’un autre peintre portant le même patronyme, qui vient de remporter le prix d’Indochine et de se voir confier une importante commande officielle de l’état. Antoine Ponchin avait transmis à son fils le goût du dessin et l’avait encouragé dans sa vocation, lui permettant de suivre une solide formation académique auprès de Cormon à l’Ecole des beaux-arts à la fin de la guerre, aussitôt sa démobilisation effective. 
Après de premières expériences en Corse puis en Algérie, le jeune peintre assure un poste d’enseignant au lycée français de Hanoï, jusqu’à son retour en France en 1931. 
Deux années à Reims lui font languir des cieux plus doux et Ponchin ne tarde pas à installer sa famille dans le Sud, où il semble particulièrement attaché à la représentation du paysage. Il consacrera la plus grande partie de son œuvre à traduire sur la toile les effets de la lumière sur les panoramas méditerranéens.