L'oeuvre du mois: le Centaure de César par Connaissance des Arts

Fasciné par Picasso, César a voulu lui rendre hommage avec le « Centaure », une sculpture qu'il considérait comme l'une des plus complexes qu'il ait réalisé. Dans son article paru dans le dernier numéro de Connaissance des Arts, Françoise Chauvin, revient sur la place centrale de cette oeuvre dans la production du sculpteur. 

 

« Le Centaure est le résultat abouti mais douloureux d’un long processus qui m’a valu bien des hésitations et des remises en questions. J’ai voulu aussi à travers ce monument faire passer mes émo- tions et mes sentiments, mes doutes, mes certitudes et aussi ma solitude alors que j’arrivais à l’automne de ma vie. Combien de fois j’ai du prendre la « bonne distance » pour m’échapper de moi-même, me perdre de vue et revenir avec une nouvelle vision ; au total j’ai mis trois ans à faire et à défaire toutes les parties du Centaure. A travers cette sculpture, j’ai cherché à atteindre la perfection comme une sorte d’immortalité.C’est mon œuvre fétiche dont je garde prés de mon lit un modèle en bronze comme un fidèle compagnon qui partage les moments les plus intimes de ma vie ».

Propos de César repris dans Pierre Cabanne, César par César, Éditions Denoël, 1971

César (1921-1998)
Le Centaure, Hommage à Picasso, 1983-1987, Bronze, fonte Bocquel 5/8, 101 x 105 x 48,5 cm

Voir l'oeuvre en ligne