Poésie de Joseph Inguimberty au musée Regards de Provence

Du 6 mai au 12 novembre 2017, le musée Regards de Provence consacre une grande rétrospective au travail de l'artiste Joseph Inguimberty (1896-1971). Seront présentées des oeuvres de jeunesse dans lesquelles le port de Marseille tient une place importante, également de nombreux témoignages inédits de sa vie en Indochine entre les années 1925 et 1946, ainsi que des paysages de l'arrière-pays provençal et des environs de Menton, où l'artiste s'installe avec sa famille après la guerre.

Une exposition consacrée à l'artiste dans sa ville natale

6307352685_57_affiche-inguimberty.jpg

 

Inguimberty nait à Marseille en 1896. Après sa formation aux Arts Décoratifs et des débuts de carrière prometteurs (couronnés par l’obtention d’une importante récompense nationale) le jeune homme se voit confier, au milieu des années 1920, un poste de professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Hanoï, qui vient tout juste d’être créée en Indochine française. Il y restera plus de vingt ans, à vivre et travailler au plus près de la jeune génération d’artistes locaux.
En 1946, le contexte politique l’oblige à rentrer en France avec sa famille, où il continue sa carrière de peintre.
Si l’expérience asiatique a profondément marqué à la fois l’artiste et l’homme, Inguimberty va trouver dans le Sud de la France, notamment en Provence et dans les environs de Menton où il s’installe, de quoi servir son inspiration. La cité phocéenne n’est pas bien loin, avec ses quais animés qui avaient servi de cadre à la proclamation de sa vocation.

Inguimberty reprend peu à peu sa place dans un monde qui n’est assurément plus celui qu’il a quitté tandis qu’il n’était qu’un jeune-homme. Il se raccroche à la tradition, à l’expérience, au solide métier acquis avec peine, qui lui permettent de ne pas s’égarer sur le chemin du retour. Ainsi, l’art d’Inguimberty est fait d’un lent labeur, d’une douce  constance.

L'artiste nous lègue une œuvre intense, poétique, solide et sensible à la fois. Une force tranquille, qui prend tout son temps pour dévoiler les rythmes de la nature en une mate palette qui ne cherche pas à séduire, d’avantage à apprivoiser.

Près de quatre-vingts toiles, dont la plupart proviennent de collections particulières sont à découvrir au musée Regards de Provence :
suivre ce lien pour plus d'informations. 

Le catalogue d'exposition est disponible sur notre librairie en ligne Le Puits aux Livres : 

http://www.lepuitsauxlivres.com/produit-poesie-de-joseph-inguimberty-6513.html