Nouvel accrochage à la Galerie Alexis Pentcheff

À l'occasion de son nouvel accrochage, la galerie est heureuse de présenter les oeuvres de René Seyssaud, Henri Martin, Alfred Lombard, Louis Mathieu Verdilhan et Henri Person

8963679760_70_20171110_153925.jpg

Cet ensemble d'oeuvres nous plonge dans une ambiance méridionale portée par la lumière et la couleur, chères notamment à René Seyssaud, Henri Martin et Henri Person. La douce chaleur du sud de la France berce le visiteur de l'exposition, et l'emmène du Vaucluse à Saint-Chamas puis de Collioure à Saint-Cirq-Lapopie dans des tonalités vives. 

Dès son entrée, le visiteur est plongé dans l'univers coloré de René Seyssaud (1867 - 1952), dont l'oeuvre singulière s'attache à la nature et rend hommage au terroir provençal. La couleur, l'émotion et la spontanéité qui se dégagent des oeuvres du peintre font écho à ses thèmes de prédilection: la nature, les saisons et les hommes travaillant la terre. Loin de se restreindre à l'application de la théorie que l'artiste considère comme desséchante et vaine, René Seyssaud aborde la peinture avec une grande l'émotion.

image gauche

Les touches courtes d'Henri Martin (1860 - 1943)  sont également empreintes d'une certaine douceur et servent l'univers idéalisé, mystérieux du peintre. D'autre part, Alfred Lombard (1884 - 1973) témoigne d'une certaine sensibilité face aux audaces fauves et s'illustre dans cette voix. Aux côtés de Pierre Girieud, il est à l'origine de cette éphémère mais marquante expérience que furent les Salons de Mai de 1912 et 1913, et devient un des piliers les plus importants du dynamisme régional de son l'époque. 

Avec cet accrochage la Galerie Alexis Pentcheff rend hommage à ses peintres phares, ayant été guidés par la lumière méditerranéenne et dont les paysages du sud de la France ont marqué l'art du début du XXe siècle.