PRESSE: BIENNALE PARIS 2019

 

A lire dans Antiques Trade Gazette: la Galerie Alexis Pentcheff présentera sur son stand à La Biennale Paris une toile fauve d'Henri Manguin.

Henri Manguin (1874 - 1949)
Jeanne au rocher, Cavalière, 1906
Huile sur toile, signée en bas à droite
50 x 61 cm

Exposition & Dossier de presse

En 1906, ce sont les paysages de Cavalière qui donnent une nouvelle impulsion à la palette d’Henri Manguin, révélant sa force fauve et ses qualités de coloriste. Si le peintre était tombé sous le charme de la lumière méditerranéenne à Saint-Tropez en 1904 le conduisant à un fauvisme sans concession, il produit à Cavalière, un corpus d’œuvres d’une confiance et d’une sérénité rares. Jeanne, son épouse est aussi sa muse, son modèle favori. Dans ces œuvres aux accents fauves, elle évolue au sein d’un environnement bucolique, éclatant, son corps nu bercé par l’intense chaleur du sud de la France.

Jeanne au rocher est un témoignage tout à fait inédit de ces quelques mois passés au service de la couleur et de recherches plastiques résolument nouvelles. Exposée à Paris, Albi, Nice ou encore en Suisse, cette toile majeure issue de la période fauve d’Henri Man- guin révèle également toutes les clés de son travail de peintre : les accords chromatiques explosent dans une frénésie de tons purs, la composition de cette scène de vie divulgue une douce intimité livrée dans un langage conjugal amoureux animé par Jeanne et la nature.

1906 est également une année charnière dans la carrière du peintre ; Ambroise Vollard, sous le charme de son œuvre d’une remarquable harmonie, lui achète cent quarante deux toiles. A trente-et-un ans Manguin connaît les débuts d’un succès certain.

Rythmée par la lumière méridionale chère au cœur de la Galerie Alexis Pentcheff implantée à Marseille depuis 2009, cette œuvre s’inscrit dans une émulation artistique inédite au début du 20e siècle, influencée par les côtes méditerranéennes, berceau de l’art moderne. Attachée à ses artistes, de la Provence et d’ailleurs, la galerie souhaite ainsi présenter une sélection pointue autour de la modernité tout en soulignant le rôle essentiel de la région dans le développement des révolutions picturales.

Le Midi m’a été, je crois, d’un bon enseignement et [je] reviens sinon content de moi du moins avec une impression de grande beauté et la compréhension de beaucoup de choses jusqu’alors inconnues.” Henri Manguin

 

Informations pratiques

La Biennale Paris
Du 13 au 17 septembre 2019
Vernissage le 12 septembre

Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris - France